Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   2 min. de lecture

Aujourd’hui on a le plaisir de vous faire découvrir la talentueuse et pétillante Mzlle Fraise. Elle nous fait partager, au fil de ses voyages, ses coups de coeur artistiques.

– Qui es-tu ? D’où viens-tu ? On veut tout savoir !

Je suis Johanna, mais plus souvent appelée Mzelle-Fraise ! En tout cas, depuis que j’ai démarré mon blog en 2006 sous ce pseudonyme. J’ai ouvert cet espace au moment où j’ai commencé à travailler en tant que graphiste dans différentes agences :  Mzelle-Fraise me permettait de développer mes illustrations sans contraintes, j’en étais le petit chimiste. J’y ai ajouté au fil du temps des photos et des inspirations pour en faire mon petit bazar virtuel.

Et sinon, je fais maintenant du « graphisme créatif et des illustrations pétillantes » en freelance, j’attends toujours le prochain voyage avec impatience, je sors beaucoup, au cinéma ou au théâtre. Et je suis parisienne, entre les Batignolles et Barbès !

– Ta rubrique « voyage » s’appelle « Sac à dos et talons hauts ». Peux- tu nous dire pourquoi tu as choisi ce nom ? 

C’est en fait mon père qui l’a trouvé ! (et qui m’a cédé les droits;)) Ça rimait, et ça me correspondait bien, c’est donc resté !

– Tu voyages beaucoup et on se demandait dans quelle ville (ou devant quelle oeuvre) tu as eu ton plus gros « choc » créatif ? 

Ah ! La question difficile ! Comme beaucoup de choses, l’état d’esprit dans lequel on est influence forcément le voyage, il y a un côté « au bon endroit, au bon moment »

Pour l’œuvre, celle qui reste un de mes souvenirs les plus vivaces est l’installation d’Olafur Eliasson à la Tate Modern en 2003 : The Weather Projet qui a d’ailleurs

largement inspiré le décor du dernier défilé de Marc Jacobs !)

Et du coup, j’ai été subjuguée lors de mon voyage en Islande l’année dernière par le Palais des Congrès/Opéra de Reykjavik, dont il a dessiné la façade, en bord de mer, fouettée par les vents.

 

– On cherche toujours un petit truc sympa à ramener de voyage… Un petit conseil pour aider nos lecteurs à trouver le souvenir idéal ?

Un carnet de voyage ! Je regrette de ne pas être plus assidue à cet exercice, mais je m’améliore ! J’adore revoir celui que j’ai fait à 9 ans à l’île Maurice, ça me rappelle à des souvenirs et des détails oubliés. Et ça permet de voir à quel point les pays changent si on a l’occasion d’y retourner. On peut y coller les cartes des restaurants, les plans, les tickets de bus… ça permet de revivre le voyage.

Et pour ramener aux autres, je trouve que le plus joli geste est une carte postale avec un joli timbre, sur laquelle on prend le temps de coucher les moments passés à découvrir avec curiosité. Ce n’est pas un hasard si je travaille sur le projet Lettres d’un inconnu !

– Enfin pour finir, quelle ville ou quel pays t’inspire le plus pour tes créations ?

Ma ville, Paris ! Avec ses grincheux, ses terrasses, ses baguettes, son métro, ses friperies ! Mais  j’aime aussi la quitter souvent, pour mieux la retrouver.

 

footer logo
Rédigé avec pour vous