5 îles paradisiaques dont vous n’aviez jamais entendu parler

Vierges et isolées, cachées, ces îles seront le refuge idéal des voyageurs en quête d’évasion. Protégées des foules et du stress de la vie moderne, elles vous permettront de ne faire plus qu’un avec la nature tout en vous imprégnant de la vie locale. Mettez-vous pour un temps dans la peau de Robinson Crusoé et vivez vous aussi tel un naufragé sur une île déserte — à la différence près que vous ne manquerez de rien !

De l’Atlantique aux eaux chaudes de l’océan Indien, voici 5 îles paradisiaques méconnues où s’évader pour les prochaines vacances.

L’île de San Andrés — Colombie

Johnny Cay – Flickr @Joao Carlos Medau

Surnommée « l’île de la mer aux sept couleurs » par les Colombiens, San Andrés est l’endroit parfait pour vivre une expérience caribéenne authentique. La plus grande des îles de l’archipel de San Andrés y Providencia possède une culture indigène forte, teintée d’influences néerlandaises, anglaises, africaines et espagnoles. Les habitants, en particulier ceux du petit village de la Loma, conversent toujours en créole et maintiennent des traditions telles que la fabrication d’objet en noix de coco et en bois de totumo.

Sa forme en hippocampe laisse présager de ce qui se trouve sous ses eaux : un récif corallien rempli de poissons qui fait partie d’une réserve de biosphère classée à l’UNESCO.

À voir absolument : Johnny Clay, un endroit paradisiaque qui vibre au rythme du reggae et la piscinita, spot idéal pour le snorkeling.

L’île de Lord Howe — Australie

lord howe australia blog go voyages

Vue sur le Mont Gower – Flickr @spelio

Cette île d’origine volcanique, administrativement rattachée à la Nouvelles-Galles-du-Sud, est située à environ 600 km à l’est de l’Australie. Ici, nul besoin de votre portable, de toute façon vous n’aurez aucun réseau, et les seules voitures autorisées à circuler le font à la vitesse de 25 km/h. L’île est située au carrefour de 5 grands courants océaniques, son récif corallien abrite plus de 90 espèces de coraux et 500 espèces de poissons tropicaux !

Avec sa forêt vierge et une biodiversité digne de celle des Galapagos, l’île de Lord Howe est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et, à ce titre, près de 75 % de son territoire est protégé.

À faire absolument : grimper en haut du Mont Gower, le point culminant de l’île (875m) d’où l’on embrasse un panorama à couper le souffle.

L’île d’Ibo — Mozambique

ibo mozambique blog go voyages

Coucher de soleil sur l’île d’Ibo – Flickr @Rosino

On y trouve aussi bien d’anciens postes marchands arabes que des fortifications portugaises. Située au nord du Mozambique, l’île d’Ibo a beau posséder un riche passé historique, elle reste méconnue du monde moderne. Les dhows, ces voiliers en bois fabriqués main, témoignent de l’influence arabe encore bien présente, tandis que l’on retrouve toute la culture portugaise dans la gastronomie de l’île. Depuis son indépendance en 1975, l’île ne s’est que très peu développée : une belle aubaine pour les voyageurs en quête d’authenticité.

Située dans le parc national des Quirimbas, son récif corallien immaculé abrite des milliers de poissons tropicaux et son atmosphère unique lui a valu de figurer parmi les « meilleures plages secrètes » du classement Travel & Leisure 2012.

À voir absolument : les 3 forts et l’église, des bâtiments autrefois majestueux qui révèlent tous les secrets et le passé de l’île.

L’île de Juist — Allemagne

juist allemagne blog go voyages

Juist, une île sans voiture – Flickr @Allie_Caulfield

Lorsque l’on évoque les îles, l’Allemagne n’arrive pas vraiment dans le top 10. Pourtant, l’île de Juist, située à 7 km à peine du continent, éveille les sens. Surnommée « Töwerland », ou « pays des merveilles » par ses habitants, elle est la plus longue île de Frise orientale avec ses 17 kilomètres de plage. À seulement 2 000 ans, c’est une jeune île qui tient bien à le rester très longtemps : l’île est entièrement interdite aux voitures, on y circule uniquement à pied ou à cheval et Juist s’engage à être totalement neutre en carbone d’ici 2030.

C’est donc un véritable paradis pour les amoureux de la nature avec des dunes de sable protectrices et des marais servant de refuge aux oiseaux et aux espèces menacées.

À faire absolument : Juist est la destination idéale pour une thalasso à base d’algues et d’eau de la mer du Nord.

L’île de Koh Rong — Cambodge

koh rong cambodge blog go voyages

L’île de Koh Rong au Cambodge – Flickr @Mr & Mrs Backpacker

S’installer dans un bungalow au toit de chaume et finir ses jours à scruter l’horizon sur Koh Rong, voilà tout ce que vous allez souhaiter après y avoir mis les pieds. La deuxième plus grande île du Cambodge est située à environ 25 km au large de Sihanoukville, dans le golfe de Thaïlande. Comme beaucoup de voyageurs, vous serez surpris d’y découvrir des plages paradisiaques et une ambiance véritablement hors du commun.

Les eaux claires sont idéales pour la plongée ou le snorkeling, tandis que les aventuriers partiront explorer la jungle intérieure. Pour le moment préservée, Koh Rong promet de se développer rapidement, il ne faut donc pas tarder à s’y rendre !

À faire absolument : nager la nuit dans les eaux bioluminescentes grâce au plancton phosphorescent qui scintille au rythme des vagues.

Vous aimeriez explorer d’autres endroits paradisiaques ?