Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   5 min. de lecture

Partis à Cuba en juin dernier, Matthieu et Julia racontent leur escapade de 15 jours sur l’île en forme de crocodile à travers leurs dépenses du quotidien. Au total, ce couple de jeunes parisiens aura dépensé environ 3000 euros.

Vols + transferts + Visa, le plus gros poste de dépense : 1290 euros au total soit 645 € par personne

Matthieu (28 ans) et Julia (24 ans) ont choisi de partir à Cuba sur un coup de tête. Une décision prise un matin, dans la salle de bains, entre maquillage, douche et brossage de dents. Malgré leurs CDI dans la com’, les deux jeunes gens ne roulent pas sur l’or. Ils ont prévu un budget de 1300 E par personne pour couvrir l’ensemble des frais de leurs quinze jours de vacances. Le voyage commence dans un préfabriqué qui sert d’accueil à l’ambassade de Cuba à Paris, pour l’obtention de l’indispensable Visa (25 E). Habile dans l’art de dénicher les vols au meilleur prix, le couple dégotte un billet d’avion Paris – La Havane à bon prix : 600 E par personne.  Cuba présente la particularité de disposer de deux monnaies :  le « peso », réservé aux seuls cubains  et le « peso convertible (CUC) » destiné aux touristes. Un CUC équivaut environ à un euro.

La première dépense du couple sur le sol cubain sera la course de taxi. « Nous avions lu sur les guides que le prix du taxi pour rallier La Havane depuis l’aéroport était de 20 CUC, témoigne ainsi Matthieu. Le chauffeur nous en a demandé 25 et nous n’avons pas discuté. Au retour par contre, nous avons retenu la leçon et nous n’avons payé que 15 CUC… »

L’hébergement : 400 euros au total soit 200 € par personne

A Cuba, deux solutions d’hébergement s’offrent aux voyageurs : les hôtels au coût généralement élevé et les « Casas particulares », les chambres chez l’habitant, bien meilleur marché (entre 15 et 25 euros la nuit). Les hauts lieux touristiques comme Varadero où les « Cayos » (ces petites îles de rêve proches de la côte) ne laissent généralement pas le choix et proposent une gamme d’hôtels dont les plus bas prix tournent autour de 50 euros pour grimper très haut.

Matthieu et Julia ont opté pour une solution mixte. « Nous voulions avoir de réels échanges avec les Cubains, explique Julia. Le choix de loger dans les Casas Particulares était donc tout naturel pour nous. Outre l’aspect budget, nous avons fait de superbes rencontres. Personnellement, je me suis trouvée une vraie maman cubaine en la personne de Martha, notre hôte dans le village de Vinalès. Même Matthieu, totalement inculte en Espagnol s’est fait quelques copains et a pu échanger en baragouinant trois mots d’Anglais. Ça ne nous a pas empêché d’aller à l’hôtel lorsque nous n’avions pas le choix (Varadero et Maria la Gorda) » explique Julia.

Nourriture : 300 euros  au total soit 150 € par personne (environ 10 euros par jour / personne)

Habitués à se nourrir sous le coude lors de leurs périples autour du monde, Julia et Matthieu ont découvert les fastes des repas « chez l’habitant ». Gros mangeur, Matthieu reconnaît avoir calé face à des plats qualifiés de « gargantuesques ». « Lorsque nous logions chez l’habitant, il était de bon ton d’y prendre le repas du soir et le petit déjeuner, pour une dizaine d’euros de plus. Nous n’avons pas été déçus ! J’ai un souvenir ému de la qualité et de la quantité des plats. Même si ça tournait le plus souvent à base de poulet, de riz et de fruit, nos « Mamas » cubaines avaient l’art d’ajouter une épice différente chaque soir. Et surtout cette quantité… Je n’ai jamais réussi à manger tout ce qu’on nous proposait sur la table. C’était même un peu gênant au début, surtout quand on connaît les conditions de vie difficiles des Cubains. Mais nous avons vite compris qu’il était inutile de protester, et qu’au contraire, le plus grand plaisir que nous pouvions leur faire était de profiter et de savourer. »

Transports : 300 euros au total soit 150 € par personne

Longtemps, la question s’est posée pour le jeune couple de louer une voiture (environ 70 euros par jour) ou d’utiliser les transports en commun. Alertés sur l’état parfois douteux des routes cubaines, leur choix s’est tourné vers le bus. Partis de La Havane, ils ont orienté leur périple sur une large partie ouest du pays, passant par Vinalès, Maria La Gorda, Trinidad, Santa – Clara et Varadero. Au gré de leurs rencontres, ils ont parfois profité des voitures de voyageurs rencontrés en cours de route et ont principalement utilisé le réseau de bus jugé efficace.

Loisirs, galères et shopping… 600 euros au total soit 300 € par personne

Le temps fort du voyage de Matthieu et Julia aura coûté 40 euros aux tourtereaux. Charmés par les collines de Vinalès, bourgade de la province de Pinar del Rio perdue au milieu des champs de tabac et de canne à sucre, ils s’offrent une balade à cheval en compagnie d’un guide facétieux prénommé Pippo. Une promenade bucolique au cours de laquelle les amoureux découvrent les joies d’une baignade dans une piscine naturelle nichée au fond d’une grotte… Un souvenir exceptionnel.

Vinalès, ou les galères de scooter… « Nous avions décidé de nous offrir une virée en deux roues pour aller visiter le village côtier « Puerto Esperanza », à une vingtaine de kilomètres de Vinalès, raconte Matthieu. La journée est magnifique, le village hors du temps mais au moment de repartir, le scooter refuse de démarrer. Deux heures plus tard, l’intervention miraculeuse du garagiste local nous permet de reprendre la route. Coût de l’opération : 5 euros… ».
Féru de plongée, Matthieu explore les fonds de Maria la Gorda, pointe à l’extrême sud-ouest de l’île. Si Julia se souvient des piqûres de moustiques particulièrement voraces, son homme s’est régalé dans la « vallée de corail noir », un mur de 100 mètres habité par les mérous, barracudas et autres raies pastenagues, pour 40 euros la plongée.
Shoppeuse invétérée à Paris, Julia s’est vite rabattue sur les produits stars de l’île : casquette façon « Che », cigares (pour certains modèles 50% moins chers qu’en France) et bouteilles de Rhum. Attention toutefois à ne pas dépasser les quotas de 50 cigares par personnes, sous peine de se voir déposséder de sa précieuse marchandise à Roissy. Préférez les magasins officiels aux vendeurs à la sauvette. Ils proposent des prix certes attrayants mais à la qualité médiocre. Au total, le couple aura dépensé environ 600 euros en achats, visites et activités diverses.

Sur GO Voyages, retrouvez actuellement des offres de vol pour la Havane à partir de 619 E.
http://vols.govoyages.com/billet-avion-cuba.html

5 réponses à “15 jours à Cuba pour 1 445 € par personne, un voyage découverte & aventure

  1. Cuba est un pays merveilleux. Tous mes amis disent beaucoup de bien de lui. Je vais la semaine prochaine avec thecubanhouses. Je vais à Varadero, Viñales, La Havane et Trinidad. Il est la première fois que je voyage à Cuba. Quelqu’un peut me dire si les maisons de location sont moins chers que les hôtels?

  2. bonjour amis lecteurs et futurs visiteurs de Cuba.
    Ce pays est magnifique faune,flore soleil,plages.Que dire des gens tant sympathiques toujours souriants et dévoués, sachant tout faire, tout réparer,malgré leurs difficultés quotidiennes.J’en parle avec toujours beaucoup d’émotion pour y être allée 23 fois et un filleul cubain au pays.Nous avons aidé un cubain à venir sur le sol européen tant leur vie est dure revenu mensuel d’un cubain 15 €/mois gratuité santé à vie école gratuite jusqu’à 30 ans, et la Libreta (petit carnet) aide mensuelle de l’état à la nourriture En y vivant j’ai pris une leçon de vie avec des coupures d’électricité, pas d’eau durant 2 mois en allant la chercher 3 étages en dessous avec des seaux, les transports difficiles,(attention la nuit) mais je ne me plaignais pas.
    Au contraire, je suis devenue moins exigente et j’ai relativisé en voyant la dextérité des cubains.
    La Liberté est malgré tout chère payée aujourd’hui, j’ai espoir de voir cette Ile changer pour une meilleure qualité de vie, mais progressivement et pas trop ils risqueraient de perdre leur si belle philosophie.
    Futur voyageur touriste, va voir les cubains chez eux dans leur quotidien, tu te sentiras différent en rentrant dans ton pays.
    N.B. J’ai l’espoir d’y retourner en 2011 avec le plus grand bonheur,- sans oublier d’ emporter des euros/espèces à changer à Cuba……(attention avec la C.Bleue…)

  3. Concernant la monnaie, bien sûr que les Cubains ont aussi accès au Pesos CUC, il y a des denrées payables uniquement en CUC. Mais de là à dire que tout le monde y a accès comme si c’était facile, j’en doute profondément. Tout comme les touristes ne sont pas censés détenir de Pesos MN. Lors de notre séjour, nous avons échangé en douce de nos CUC contre des Pesos MN avec une serveuse dans un glacier. Elle a pris beaucoup de précautions pour ne pas qu’on nous voie! Dans tous les cas, c’est un merveilleux pays plein de charme dans lequel nous retournerons avec plaisir, même si les touristes se font facilement arnaquer il est vrai!… 😉

  4. «Cuba présente la particularité de disposer de deux monnaies : le « peso », réservé aux seuls cubains et le « peso convertible (CUC) » destiné aux touristes. Un CUC équivaut environ à un euro»
    = = = = = = = =
    L’écrit sur, dans le blog, est complètement faux!!!!
    L’usage des deux monnaies, Pesos MN, (Monnaie Nationale) et Pesos CUC (Convertible Unit Currency) nommé aussi « dollares » « divisa » ou « fula » est simplement libre pour tous, Cubains et touristes!!!
    1 CUC = 24 MN
    Quelques acquisitions en magasins, hôtel, voyages elle doit être payée en CUC.
    En certain magasins, cafè, restaurants dédié, son utilise le MN, mais aussi le CUC changé cependant à un échange 1 x 20.
    En pharmacie seul MN

  5. Je connais bien ce pays pour y vivre plusieurs mois par ans…
    C est une arnaque a touristes….maintenant je vais au panama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous