Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   2 min. de lecture

À l’heure de partir en vacances, alors que la plupart se réjouissent, certains voyageurs commencent à ressentir des sueurs froides ! En cause ? Le mal des transports. Voici nos conseils pour lutter contre ce mal-être difficilement contrôlable…

sick_148731197Les symptômes du mal des transports

Le terme scientifique est cinétose. Ce mal-être indescriptible vous prend dès votre arrivée à l’aéroport et la sensation de malaise vous tenaille jusqu’à l’atterrissage de l’avion… Mais elle peut également se manifester en voiture ou en bateau. Les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Pâleur
  • Sensation de fatigue
  • Nausées, vomissements
  • Hypothermie
  • Hypoglycémie

Lutter contre la cinétose

Si vous souffrez du mal des transports, la première chose à faire est de prendre un traitement prescrit par votre médecin traitant. Si la crise est déjà installée, le médicament contre le mal des transports n’aura plus d’effet. Il vous faudra trouver d’autres solutions. Voici quelques remèdes qui ont prouvé leur efficacité :

  • Rendre le trajet confortable : en mangeant léger, en limitant les nuisances sonores et en ouvrant les fenêtres si vous voyagez en voiture.
  • Changer de position : afin de trouver celle qui induira le moins de secousses.
  • Fermer les yeux : la cinétose étant le résultat d’un conflit de perception des sens (vue, oui, équilibre interne), fermer les yeux vous aidera à stabiliser vos sensations.
  • Scruter l’horizon : vous concentrer sur un point fixe et extérieur au véhicule vous aidera à vous détourner de votre sensation de mal-être, à stabiliser ou réduire votre champ visuel et donc à lutter contre le mal des transports.

Enfant et mal des transports

Si vous voyagez avec un enfant, quelques recommandations d’usage peuvent suffire à lui rendre le trajet agréable. Tout d’abord, assurez-vous qu’il voyage le ventre plein (mais pas trop) et qu’il n’est pas fatigué. Dans la mesure du possible, faites-lui passer une bonne nuit ou une bonne sieste avant le départ. Si vous voulez tenter un traitement contre le mal des transports, pensez en priorité à l’homéopathie. Enfin, essayez de détourner son attention de son mal-être en lui parlant de tout autre chose. S’il ne se sent pas « malade », il y a fort à parier que le livre ou le jouet que vous aurez emporté pour le distraire prendront le pas sur les nausées…

Si vous aussi, vous connaissez des remèdes de grand-mère pour lutter contre le mal des transports, partagez-les avec la communauté GO Voyages !

3 réponses à “Mal des transports : comment voyager sans encombre ?

  1. Bonjour ,

    j’utilise régulièrement du baume du TIGRE et j‘en suis très satisfaite . Vous pouvez en trouver facilement sur le site phangan export

    Je l’ai utilisé contre les nausées du mal des transports, un peu sous les narines, ou contre les vertiges.

  2. Il existe aussi des produits naturels qui peuvent aider à prévenir le mal des transports. La valeur des traitements comme le gingembre, l’acupression, les herbes et l’homéopathie n’est pas encore pleinement démontrée mais peuvent apporter un soulagement chez certaines personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous