Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   6 min. de lecture

Si je vous demande quel est le climat le plus clément d’Europe, vous me répondrez le climat tempéré méditerranéen. Mais, si je vous dis qu’il existe un morceau d’Europe bénéficiant d’un climat tropical sur lequel souffle les doux alizés, me croirez-vous ? Je suis certaine que non. Et pourtant ce bout de terre existe, il s’agit de la Guyane.

Hormis son climat, la Guyane jouit d’un cadre exceptionnel qui permet des activités plus originales les unes que les autres. Je vous propose donc une petite balade en Europe, en plein cœur de l’Amazonie. Pour que vous puissiez apprécier toute la richesse de cette escapade, il est indispensable de faire abstraction des divers clichés trop souvent utilisés (moustiques géants, piranhas mangeurs d’homme, araignées carnivores, …) et de mettre tous vos sens en éveil.

Lorsque vous posez le pied sur le sol guyanais, la première sensation que vous assaille, c’est cette chaleur assommante, cette humidité qui vous pénètre. Mais ne vous laissez pas impressionner. Vous êtes là pour vivre une aventure hors du commun, loin des sentiers battus.

La Guyane est une destination particulièrement conseillée aux aventureux, aux curieux, aux ambitieux, aux jardiniers, aux pêcheurs et à tous les amoureux de la nature citadins ou ruraux qui cherchent une destination authentique et originale. Ici, pas d’autocariste, pas de visite en groupe organisée. Exit le tourisme de masse.

Guyane
Source : Flickr (by kaysha)

Au cœur de la forêt amazonienne

Imaginez … vous vous réveillez au bord d’un fleuve et, là, vous vous dites : « je suis en pleine forêt amazonienne » !
En ouvrant les yeux ce matin-là, confortablement installé dans votre hamac, vous découvrez le monde qui vous entoure dans toute la splendeur d’un lever de soleil. Un colibri vole de fleur en fleur, un poisson sursaute à la surface de l’eau, un morpho (grand papillon bleu irisé) virevolte entre les lianes…

papillon guyane
Source : Flickr (by Arria Belli)

Cela fait partie des expériences inédites que l’on peut vivre en Guyane.

D’une manière générale, il est déconseillé de s’aventurer seul en forêt. Peu habitué à la densité de la végétation, vous risqueriez de vous y perdre.
Faites donc appel à un réceptif qui sera en mesure de vous proposer des activités originales en toute sécurité :
– découverte de la forêt à pied, à cheval, en quad … (mini ½ journée, maxi 15 jours)
– accro-branche dans la canopée
– descente de rivière en pirogue
– nuit sur les marais
– visite de vestiges historiques…

Lorsque vous marchez sur un sentier balisé, au cœur de la jungle, oubliez le bleu du ciel et laissez vous porter par les dégradés de couleurs des papillons, des oiseaux,… et des fleurs.
En chemin, votre guide local vous chantera le doux nom des arbres : Palmier pinot, Amourette, Bois Cathédrale, Bois serpent, Maripa, Patawa, Moutouchi, Amarante, Wacapou, … autant de bois précieux qu’il faut protéger.

La sensation que vous avez est profonde, et vous prenez conscience que l’homme n’est en fait qu’une particule infime dans cette immensité.

La faune au bout des doigts aux Marais de Kaw

Ce marais est l’un des postes d’observation idéal pour les amoureux de la nature qui découvrent avec émotion la diversité d’une faune à plumes encore quasi-intacte : Hoazin huppé, Héron Agami, Jacana noir, Kikiwi, Martin Pêcheur à ventre roux…

Ce site est surnommé par les scientifiques : « Les Everglades guyanais« , ce qui vous laisse imaginer la richesse de ce qu’elle propose en matière de faune et de flore.
D’ailleurs, vous ne résisterez pas à une sortie nocturne à bord d’un hydroglisseur pour partir à la recherche du mythique caïman noir. Tué pour sa peau pendant des dizaines d’années, le caïman noir est aujourd’hui une espèce protégée.

Guyane
Source : Flickr (by jeanguyane)

Kourou, un sommet de technologie

La ville de Kourou doit bien sûr sa notoriété au Centre Spatiale Guyanais d’où part régulièrement la fusée Ariane et ses satellites, fleuron de la technologie aérospatiale européenne.

Musée espace kourou
Source : Flickr (by Julie Drewnowski)

En dehors d’une période de tir, vous pourrez visiter à pied la salle des commandes, en plus de la grande exposition permanente. En bus, vous vous rendrez même sur le « pas de tir », dernier embarcadère d’où décolle la fusée.
En période de tir, la visite est réduite, mais quelle émotion de voir évoluer dans le ciel cette énorme pointe de feu, d’assister au largage des étages inférieurs, … pour la voir disparaître au milieu des étoiles !

Sur les traces de son passé aux Iles du Salut

La Guyane a aussi son passé qui, ne l’oublions pas, est en partie lié à l’Histoire de France. Ainsi, dès 1852, des centaines de criminels arrêtés en France métropolitaine partent purger leur peine en Guyane. Le dernier convoi quitte Brest en 1938 et le bagne des Iles du Salut ferme définitivement ses portes en 1946.
Ces 3 îles (Ile Royale, Ile du Diable et Ile St Joseph) portent aujourd’hui encore le fardeau de ce passé pénitentiaire et il s’agit toujours d’un rendez-vous incontournable du tourisme guyanais. Des visites guidées y sont d’ailleurs proposées tous les matins.

Mais, outre les vestiges du bagne restaurés et entretenus, le visiteur appréciera de croiser quelques singes écureuils jouant dans les branches, de pique niquer à l’ombre des cocotiers et de se reposer les pieds dans une eau de mer étrangement cristalline.
Se rendre sur les îles sera pour vous l’occasion de vous imaginer en Robinson Crusoé ou en Papillon, le temps d’une journée.

guyane
Source : Flickr (by Nicolas GARNIER)

Pas seulement richesse naturelle, mais aussi richesse culturelle

Ce qui caractérise le plus la culture guyanaise est son carnaval, grand évènement annuel, qui débute le 1er dimanche de l’année et se termine le mercredi des cendres (entre 1 et 3 mois).

Les défilés de danseurs et de chars sont organisés tous les dimanches dans les rues principales des grandes villes : Cayenne, Kourou, St Laurent… Flâner sur la Place des Palmistes avec une glace coco … C’est le moment de goûter aux saveurs du métissage entre cuisine créole (ti’punch et poulet boucané) et sambas brésiliennes.

Et tous les samedis soirs, c’est la fête !! Avec les soirées « Touloulous ».
Les Touloulous, c’est le nom que portent les filles costumées pour l’occasion. Le corps entièrement recouvert (robe longue, gants, masque et chapeau), on ne voit pas un centimètre carré de leur peau. Les hommes, eux, ne sont pas déguisés.
Protégées par le secret de leur costume, les Touloulous invitent leur partenaire à danser, certaines qu’ils ne sauront jamais qui est derrière le masque !
Le carnaval guyanais est un carnaval populaire enrichi de ses influences brésiliennes et caribéennes.

Carnaval Kourou
Source : Flickr (by Arria Belli)

J’espère qu’à la lecture de ces aveux, vous porterez un regard différent sur ce petit bout de France en Amérique et que l’envie vous prendra de briser par vous-mêmes clichés et tabous.
Car, la Guyane vaut bien d’être découverte par des yeux ébahis, sa faune respectée par des visiteurs avertis et sa forêt protégée avec conviction.

Vous avez déjà visité la Guyane ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

footer logo
Rédigé avec pour vous