Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   4 min. de lecture

Découvrir le Monténégro, c’est plonger au coeur d’une beauté sauvage et poignante, c’est dévorer des yeux à chaque instant des paysages d’exception. Encore épargné par le tourisme de masse, le pays possède en effet de belles plages de sable ou de galets, des montagnes escarpées, des lacs silencieux, des canyons mystérieux… Tout cela saupoudré par des villages pittoresques, des routes panoramiques et des monuments impressionnants.

Si vous souhaitez découvrir le Monténégro, nous vous proposons un itinéraire allant des tréfonds de la mer Adriatique jusqu’aux montagnes et lacs glaciaires au nord du pays. Suivez le guide !

La baie de Kotor

À 50 km au sud de Dubrovnik se trouve la baie de Kotor, le plus grand trésor naturel du Monténégro et de toute la Dalmatie. Elle est souvent décrite comme le plus splendide fjord d’Europe méridionale et, à vrai dire, elle mérite vraiment cette description. Ce canyon ennoyé dans les profondeurs de l’Adriatique exhibe quatre bassins entourés de 28 km de montagnes, les unes plus escarpées que les autres.

Suivez la route qui longe la baie et vous découvrirez des paysages à couper le souffle et des trésors comme le couvent orthodoxe de Saint Sava à Herceg Novi, la mélancolique Perast ou la ville de Kotor.

Baie de Kotor GO Voyages

Kotor

Au fond de la baie, coincée entre les montagnes, la petite ville de Kotor conserve la disposition de l’époque médiévale et est protégée par de robustes murailles de 4,5 km de longueur, 15 mètres d’hauteur et jusqu’à 20 mètres de largeur. Entrez par l’imposante Porte maritime datant de 1555, et perdez-vous dans les étroites et sinueuses ruelles qui parcourent la cité. Vous tomberez sur de vieilles églises, de charmantes places et des cafés grouillants qui séduiront tous les voyageurs.

C’est cependant le bastion Saint-Jean qui reste l’attrait principal de Kotor. Prenez votre courage à deux mains et gravissez les 1 350 marches pour atteindre votre récompense : des vues inoubliables sur la ville emmuraillée et sur sa mystérieuse baie ainsi qu’une belle sensation d’accomplissement… Kotor est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et vous comprendez vite pourquoi !

Kotor GO Voyages

Le mont Lovćen

Il est temps de laisser la côte et de pénétrer dans les terres vers le Mont Lovćen qui s’élève à 1 749 mètres d’altitude. C’est grâce à cette montagne de couleur cendre que le Monténégro porte aujourd’hui son nom. Elle est l’icône du pays et a toujours symbolisé la résistance face aux envahisseurs arrivant de la mer ; la maison natale des Petrovic, famille royale monténégrine, se trouve d’ailleurs à ses pieds. Le Mont Lovćen abrite une abondante faune (papillons, oiseaux, loups, ours…) et flore dont quatre espèces sont endémiques. Face à toute cette beauté, l’écrivain irlandais George Bernard Shaw se demandait d’ailleurs : « Suis-je au paradis ou sur la lune ? ».

Mont Lovcéen Monténégro GO Voyages

Le monastère d’Ostrog

Continuez vers l’intérieur du pays et avancez jusqu’au monastère d’Ostrog. Ancré dans une falaise à 900 mètres d’altitude, dominant la plaine de Bjelopavlići, ce monastère semble s’être construit comme par enchantement au milieu du XVIIe siècle. Ostrog est un haut-lieu de pèlerinage des Balkans et est dédié à Saint Basile. Les reliques du saint sont conservées dans une grotte où, selon la légende, les miracles s’accomplissent. Le monastère d’Ostrog est un endroit idylle où vous ressentirez la communion entre les hommes et la nature.

Monastère d'Ostrog GO Voyages

Durmitor

Terminez votre visite du Monténégro par le nord du pays qui abrite également des paysages hors du commun. C’est le cas du Parc National du Durmitor, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parc compte de nombreux lacs glaciaires d’une insolente beauté et possède le canyon de la Tara, le plus profond d’Europe (1 900 mètres). Sa flore endémique et sa faune font la joie des visiteurs. Lorsque vous sillonnerez les coteaux, vous pourrez rencontrer par hasard chamois, loups, ours, aigles et vautours. En été, les randonnées sont inoubliables et en hiver une partie du parc se transforme en station de ski. En somme le Durmitor est un paisible coin de paradis.

Montagnes Durmitor Monténégro GO Voyages

Prenez donc un vol vers le Monténégro et ressourcez-vous au cœur des Balkans. Vos jambes et votre esprit vous en remercieront !

Réponse à “Le Monténégro : itinéraire au cœur d’une nature sauvage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous