Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   6 min. de lecture

« Hygge », le mot danois pour « accueillant », définit parfaitement les rues de Copenhague, à la fois historiques et divertissantes. Visiter Copenhague en 2 jours, c’est donc prendre le risque d’en tomber amoureux et de vouloir y revenir à tout prix. Suivez-nous pour découvrir que voir à Copenhague en un week-end !

Que faire à Copenhague en 2 jours ?

port de copenhague - blog GO Voyages

À Copenhague, on fait les choses à la manière danoise : correctement, calmement, et surtout en profitant ! Vous y trouverez deux des parcs d’attractions parmi les plus vieux du monde. Vous pourrez également déguster une bière Carlsberg et contribuerez ainsi à la culture locale, car la famille Carlsberg ne s’implique pas uniquement dans son produit, mais aussi dans la préservation du patrimoine de son pays.

Venez assister à des concerts gratuits avec les meilleurs musiciens dans les églises. Les amateurs de design trouveront eux aussi leur bonheur dans la ville. Grâce à ses nombreuses qualités, on peut dire que le Danemark est l’un des pays les plus heureux du monde, et Copenhague en est la preuve. Sans doute exagérons-nous un peu, mais nous sommes sûrs que vous ne regretterez pas de passer un week-end dans la capitale danoise (à condition de bien vous couvrir !). Qu’en dites-vous ?

Visiter l’un des nombreux musées de la ville…

Commencez votre week-end à Copenhague par la visite de l’un de ses nombreux musées. En effet, même si Copenhague est une ville relativement chère, ses musées proposent des tarifs abordables et satisfont même les amateurs de culture les plus exigeants. Choisissez le vôtre et prenez votre temps, car admirer les collections de ces espaces d’art et d’histoire vous prendra un moment !

jardins et château de frederiksborg copenhague - blog GO Voyages

  • Musée national du Danemark

Hébergé dans le château de Frederiksborg, c’est le plus grand musée du pays. Le billet d’entrée de ce musée (75 couronnes danoises, soit 10 €) vous permet d’y passer la journée, ce qui ne sera pas de trop. Ce musée est une vraie machine à voyager dans le temps : il survole toute l’évolution historique et culturelle du Danemark, du temps des Vikings à aujourd’hui. Il dresse le portrait de la société danoise à travers ces époques en recréant les foyers des habitants de Copenhague, entre autres choses. Une autre partie du musée est dédiée aux maisons de poupées et aux jouets anciens, pour le plus grand bonheur des plus petits.

  • Musée national d’histoire du château de Frederiksborg

Pour visiter ce musée, vous devrez vous rendre au nord de la ville, à Hillerød, facilement accessible en train (les distances sont généralement très courtes dans ce pays). C’est le château le plus spectaculaire aux abords de la ville. Il accueille en ses murs le Musée national d’histoire du Danemark avec une riche collection d’art.

Même son architecture vaut le coup d’œil : c’est un château style Renaissance du XVe siècle construit à la demande du monarque charismatique Christian IV. Selon la légende, il aurait été blessé mortellement au combat, puis serait ressuscité. Quoi qu’il en soit, la Fondation Carlsberg participe aujourd’hui à la préservation des murs de ce château (comme nous l’avons dit précédemment).

  • La route du design

Le design est inscrit dans les gènes du Danemark et c’est dans la rue Bredgade que vous trouverez le siège de grandes entreprises du design comme Georg Jensen et Arne Jacobsen, mais aussi le Musée du design, au numéro 69.

Pour votre information, ce musée est un ancien hôpital. C’est ici qu’est décédé le père de l’existentialisme et l’une des figures éminentes danoises, Søren Kierkegaard. Vous pouvez continuer votre chemin et jeter un œil (ou passer la nuit) à l’hôtel Radisson Blu Royal, premier hôtel design au monde, créé dans les années 1960 par Arne Jacobsen. Élaborez vous-même votre route du design.

  • Art contemporain au Kunsthal Charlottenborg.

Ce musée occupe un bâtiment sur le canal touristique Nyhavn, l’un des endroits les plus emblématiques de Copenhague ; une seule photographie prise ici est un beau souvenir !

Ou s’amuser dans l’un des plus anciens parcs d’attractions au monde !

jardin parc de tivoli copenhague - blog GO Voyages

Continuez votre découverte de Copenhague en 2 jours par un tour au parc des jardins de Tivoli, l’un des parcs à thème les plus anciens du monde. En fait, le parc le plus ancien est également danois : il s’appelle Bakken et a été créé en 1553. Mais celui de Tivoli est sans aucun doute plus captivant. Il a été créé en 1843 et semble tout droit sorti d’un conte de fées. Même si vous n’aimez pas les parcs d’attractions, car ils vous paraissent faits en carton-pâte, celui-ci vous plaira. Les plus réticents à visiter des musées pourront donc passer la journée dans le parc et tester les nombreuses attractions du parc, pour une dose d’adrénaline garantie.

À la tombée de la nuit, Tivoli se pare d’une aura romantique qui vous donne envie de flâner ou de dîner dans l’un des nombreux espaces restauration. Venez également découvrir les somptueux décors spécialement installés pour Noël ou Halloween. Vous ne regretterez pas votre balade nocturne dans les jardins de Tivoli.

Assister à un concert dans une église

intérieur église von frue kirke copenhague - blog GO Voyages
Source : Instagram @deta83

Le terme « hygge » fait référence à ces moments chaleureux où vous savourez un chocolat chaud sous une couverture douillette, à tous ces moments qui vous réconfortent. Ce concept (que l’on peut aussi considérer comme un style de vie !) englobe aussi une expérience musicale : les concerts dans les églises danoises (et leurs orgues exceptionnels) dont l’entrée est généralement gratuite. Et ce détail n’a rien à voir avec la qualité d’exécution des morceaux : les musiciens qui participent à ces événements sont prodigieux et interprètent des morceaux aussi bien classiques que modernes.

Voici un résumé complet des horaires et des dates à noter dans le programme de votre escapade danoise pour assister à un concert unique. Nous vous recommandons particulièrement les concerts programmés dans la cathédrale de la ville, Vor Frue Kirke, sous les auspices de l’organisation God Goes Deep.

Se promener dans le quartier hippie de Christiana

ville libre de christiana copenhague - blog GO Voyages
Source : Instagram @juazca

Comme nous l’avons vu jusqu’à présent, Copenhague est une ville aux multiples facettes, où toutes les formes d’expression ont leur place. Cet espace est tout sauf conventionnel.

À l’origine, la « ville libre » était une zone militaire, mais dans les années 1970, avec la naissance du mouvement hippie, un groupe de squatteurs l’a transformée en territoire indépendant où l’on consomme la marihuana « librement », entouré par des fresques et des recoins colorés et psychédéliques.

Rendre visite à la petite sirène

statue petite sirène copenhague - blog GO Voyages
Source : Instagram @charlesmessiah

Écrit par Han Christian Andersen, La Petite Sirène est sûrement l’une des oeuvres littéraires danoises les plus connues dans le monde. Ce que vous ne saviez pas, c’est qu’Andersen ignorait qu’il était destiné à devenir un grand écrivain, puisqu’il était obnubilé par un autre art : la musique. Il voulait être chanteur d’opéra, et il est parti s’installer à Copenhague en 1819 pour réaliser son rêve, mais sa voix n’était pas assez bonne. Après cette déception, il s’est mis à écrire. Qui sait, peut-être ce premier échec lui a-t-il conféré une sensibilité particulière pour l’écriture ?

Allez lui rendre hommage du côté du port de Copenhague, sur le quai de Langelinje, où se situe la célèbre statue de la petite sirène.

S’évader à Roskilde

centre ville roskile danemark - blog GO Voyages

Le territoire de Roskilde est un fjord situé à 30 kilomètres à peine au sud-est de Copenhague (vous pouvez également y aller en train). Cette petite ville abrite le musée des navires vikings et la cathédrale où sont enterrés les monarques du pays et que vous pouvez visiter à la manière d’un musée. Les amoureux de l’histoire viking ne doivent pas manquer la première enclave où ils pourront contempler cinq navires reconstruits et en apprendre davantage sur leur construction à travers des activités didactiques.

Nous vous recommandons une activité en particulier : naviguer sur la mer Baltique à la manière viking grâce à une reproduction norvégienne contemporaine créée selon les techniques ancestrales propres à cette culture.

Et si vous souhaitez ramener des souvenirs, visitez la boutique et achetez des petites pierres à congeler qui servent de glaçons impérissables, tout comme vos souvenirs de ce voyage.

N’hésitez pas à faire un tour sur Visit Denmark pour plus d’idées sur que faire à Copenhague en 2 jours.

footer logo
Rédigé avec pour vous