Récits de voyage icon
Récits de voyage
  •   14 min. de lecture

Aux quatre coins du monde, les fêtes de fin d’année témoignent d’incroyables traditions de Noël, d’anecdotes étranges, sans oublier de délicieuses recettes préparées à l’occasion ! Les fêtes de la saison sont aussi variées et inattendues que les cultures elles-mêmes, du cagatió en Catalogne, en Espagne, à la décoration de bateaux pour Noël en Grèce. Parcourons le monde ensemble pour les découvrir, du Portugal aux Philippines!

La plus ancienne parade de Noël à Toronto, Canada

Noël a Canada

L’une des plus belles destinations pour un Noël enneigé, c’est le Canada ! Et soyons bien clair sur un point : quand il s’agit de Noël, les Canadiens ne rigolent pas. Saviez-vous qu’a lieu à Toronto la plus grande et la plus ancienne parade de Noël au monde ? De nombreuses recettes typiques sont également préparées à travers le pays. Au Québec par exemple, on sert la Tourtière de Noël, une savoureuse tourte à la viande, lors du repas du 24 décembre. Vous en prendrez bien une part ?

La crèche originelle à Naples, en Italie

Noël en Italie, Befana

Noël en Italie est une période réellement magique. Célébrées à travers toute la botte italienne, les fêtes de fin d’année voient les rues et les maisons du pays se remplir de sapins de Noël et de crèches. Le saviez-vous ? La crèche a été inventée en Italie au Moyen-Âge dans la ville de Naples, c’est pourquoi on l’appelle le “Presepe Napoletano” !

Et qui dit Italie, dit également gastronomie : chaque région possède ses spécialités de Noël et chaque famille ses propres traditions. Deux desserts particulièrement populaires sur les tables italiennes à cette époque de l’année : le Panettone, originaire de Milan, et le Pandoro, de Vérone. Pourquoi ne pas en goûter ? 

En Italie, les enfants ne croient pas seulement au Père Noël mais aussi à la Befana. Cette vieille dame aux airs de sorcière volant sur un balai rend visite aux enfants durant la nuit du 5 au 6 janvier. Elle distribue alors des bonbons à ceux qui se sont bien comportés et du charbon aux plus turbulents dans une chaussette prévue à cet effet ! 

Le barbecue, la tradition de Noël en Australie

Noël en Australie

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblait Noël aux Antipodes ? Coïncidant avec le début de l’été, Noël en Australie est synonyme de soleil, de barbecues et de longues journées à la plage.

De fait, de nombreuses familles australiennes dégustent un dîner de Noël froid ou un barbecue de fruits de mer le 25. Sans surprise, les marchés aux poissons sont donc généralement bondés le jour de Noël. Le jour suivant, connu sous le nom de « Boxing Day », les Australiens se réunissent entre amis afin de profiter d’organiser un autre délicieux barbecue à la plage !

Drôle d’anecdote : les paroles des chansons de Noël sont souvent modifiées afin de remplacer les mots en lien avec la neige et l’hiver par des expressions typiquement australiennes !

Le Nisse en Norvège

Noël en Norvege

Avez-vous déjà entendu parler du Nisse ? Cette créature mythologique du folklore scandinave a tout d’un gnome ! Selon la légende, il protège les maisons et les familles qui y habitent.

Afin de le remercier, les Norvégiens laissent un bol d’avoine sous le sapin la veille de Noël. Attention : s’il ne mange pas son porridge, le Nisse se transforme en petit monstre qui cassera des objets dans la maison !

Une tradition bien particulière en Norvège : Lille Julaften (petite veillée de Noël) qui se célèbre le 23 décembre. À cette occasion, les norvégiens restent chez eux en famille pour fabriquer un maison en pain d’épices qui sera dégustée une fois les fêtes terminées.

Le 24 décembre est le principal jour de rassemblement en Norvège. Le repas se compose généralement de côtes de porc appelées ribbe ou bien de cabillaud, de côtes d’agneaux ou de rôti de porc, le tout accompagné de juleøl, la bière de Noël. Santé !

Célébrer Sinterklaas aux Pays-Bas

Noël aux Pays-Bas

Le 5 décembre est le jour le plus important de la saison de Noël pour les enfants aux Pays-Bas puisque c’est aujourd’hui que Sinterklaas (Saint-Nicolas) leur apporte des cadeaux. Les enfants laissent généralement une chaussure remplie de carottes près de la cheminée ou sur le rebord d’une fenêtre pour le cheval de Saint-Nicolas !

Selon la tradition, Sinterklaas vivrait en Espagne et choisirait chaque année un endroit différent afin d’arriver aux Pays-Bas. Des chasses aux trésors sont souvent organisées le 5 décembre pour les enfants afin de trouver leurs cadeaux, l’occasion de savourer également quelque spécialités sucrées de saison comme le pepernoot assaisonné à la cannelle et aux épices ou le banketletter en forme de « S » pour Saint-Nicolas.

Le repas de Noël quant à lui se déguste façon goumetten. Késako ? Il s’agit tout simplement de se réunir pour déguster le repas en faisant cuire les aliments (viande, légumes, etc.) dans de petites poêles au centre de la table. Ça vous rappelle quelque chose ? La raclette, évidemment !

La couronne de l’Avent en Allemagne 

Noël en Allemagne

Direction… l’Allemagne ! Le 6 décembre est le deuxième jour le plus important de la saison après le 24 décembre. La veille au soir, les enfants ont laissé leurs chaussures devant la porte d’entrée et, pendant la nuit, Saint-Nicolas (ou Nikolaus en allemand) les a remplies de bonbons, de fruits et de petits cadeaux ! Le cadeau principal sera lui offert par les parents le 24 décembre au soir, apporté officiellement par le Weihnachtsmann (le Père Noël).

Une autre tradition de Noël en Allemagne : la couronne de l’Avent, composée de quatre bougies, que vous retrouverez dans presque toutes les maisons. Chaque dimanche de l’Avent, une nouvelle bougie est allumée jusqu’au jour de Noël. Quand au sapin, celui-ci fait son arrivée dans les maisons à partir du 24 décembre uniquement !

N’oublions pas que l’Allemagne est reconnue pour ses marchés de Noël ! Ils constituent l’endroit idéal afin de boire un bon verre de vin chaud tout en dégustant une délicieuse spécialité locale. Il ne vous reste qu’à choisir : Stollen (un pain aux fruits secs et confits fourré de pâte d’amandes) ou encore pain d’épices ! 

Le cagatió en Catalogne, Espagne

Noël en Catalogne, Espagne

Saviez-vous que la Catalogne, une des 17 communautés autonomes de l’Espagne, possède ses propres traditions de Noël ? On vous présente les plus populaires !

Avez-vous déjà entendu parler du cagatió ? Chaque année, les familles catalanes « nourrissent » ce tronc de bois tout au long du mois de décembre jusqu’au jour de Noël où le moment arrive de faire sortir les cadeaux ! Recouvert d’une couverture, les enfants frappent sur le tronc avec un bout de bois en chantant une chanson traditionnelle. Une fois fini, les enfants enlèvent la couverture pour découvrir les nombreux cadeaux que le tronc a déféqué.

Lorsque vous regardez une crèche en Catalogne, soyez attentifs : vous y verez certainement une figurine étrange. Il s’agit du caganer ! Le nom de ce personnage, en position assise pour aller aux toilettes, signifie littéralement le “crotteur ». Ils sont vendus sur tous les marchés de Noël de la région.

En matière de gastronomie, la Catalogne possède également ses plats typiques de Noël comme l’escudella, une  savoureuse soupe servie en entrée suivie d’une viande cuite dans le même bouillon. 

Le petit Jézuska amène les cadeaux en Hongrie

Noël en Hongrie

Saviez-vous qu’en Hongrie ils n’installent pas de sapin de Noël chez eux avant le 24 décembre ? Les adultes se chargent parfois de le décorer et racontent aux enfants que des anges sont venus le leur apporter !

Comme dans de nombreux pays en Europe de l’Est, la Hongrie fête d’abord la Saint-Nicolas (appelé Mikulás) le 6 décembre avant l’arrivée du Télapó, le Père Noël. Cependant, ce n’est pas lui qui apporte les cadeaux mais le petit Jézuska !

Que trouve-t-on sur les tables hongroises à Noël ? Le plat le plus typique est le halaszlé, une soupe de poisson épicée au paprika. Pour le dessert, on déguste une part de beigli, sorte de gâteaux roulé aux graines de pavots.

Aux Philippines, la saison de Noël commence en septembre

Noël aux Philippines

Quand est-ce que débute réellement la saison de Noël ? Certains disent le 1er décembre, d’autres après la Toussaint et aux Philippines… dès le 1er septembre ! Dès la rentrée, vous pouvez donc entendre des chansons de Noël dans les magasins et à la radio. Les Philippins adorent célébrer Noël et profitent de cette période pour se rassembler en famille et entre amis en partageant de bons plats. 

Une de leurs traditions de Noël consiste à suspendre des lanternes de bambou en forme d’étoile dans les rues. Celles-ci symbolisent l’étoile guidant les Rois mages.

Pendant les fêtes de Noël, les Philippins mangent généralement un gâteau de riz au petit-déjeuner. Celui-ci est traditionnellement préparé dans un plat en argile qui cuit  ensuite au charbon pendant plusieurs heures. La cuisson au four est également courante si vous souhaitez le déguster chez vous !

Cultiver du blé pour Noël en Croatie

Noël en Croatie

Avez-vous une idée de comment on célèbre Noël en Croatie ? 

L’une des traditions de Noël les plus originales débute le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie. Chaque famille sème des graines de blé dans des petits pots ou plats et s’en occupe jusqu’au 24 décembre. La veille de Noël, la plante (ou « blé de Noël ») est placée au pied du sapin. La légende veut que plus le blé pousse, plus l’année sera prospère. 

À cette époque de l’année, les Croates se délectent de fritule, des petits beignets frits à base de rhum et de citron saupoudrés de sucre ou recouverts de chocolat. Les stars du repas de Noël ? Les sarme, des rouleaux de feuilles de chou fourrés d’un savoureux mélange de viande et riz, ainsi qu’un assortiment de saucisses de porc. 

Cependant, la tradition de Noël la plus importante est de brûler une bûche le soir du 24 décembre qui, dans l’idéal, ne devra s’éteindre que le lendemain, jour de Noël. Plusieurs coutumes locales en dérivent  comme celle d’arroser la bûche de vin avant de la brûler. Les fêtes de Noël s’achèvent officiellement le 6 janvier, jour de l’Épiphanie, où les sapins et autres décorations de Noël sont enlevées.

Un Noël païen au Japon

Noël au Japon

Bouclez vos ceintures, on s’envole pour le Japon où Noël est devenu ces dernières années une tradition de plus en plus populaire ! Pendant les fêtes de fin d’année, de splendides illuminations brillent dans les rues des plus grandes villes du pays. 

Noël n’est pas tellement considéré comme une fête religieuse au Japon mais plutôt comme l’occasion de se réunir, d’échanger des cadeaux et de dévorer un morceau d’un délicieux kurisumasu keki (Christmas cake), ou de déguster du poulet grillé dans un fast food !

La culture japonaise se caractérise par cet équilibre presque parfait entre innovation et tradition. À Noël, celui-ci se reflète entre autre dans la manière sont emballés les cadeaux. Les Japonais utilisent souvent le furoshiki, un papier d’emballage traditionnel qui se décline dans de nombreux coloris et motifs… Joli et respectueux de l’environnement !

Des décorations de Noël extravagantes à New York

Noël à New York

Les fêtes de fin d’année sont une période unique de l’autre côté de l’Atlantique ! Chants de Noël, lait de poule ou décorations extravagantes font partie des activités préférées des Américains tout au long du mois de décembre. 

De toutes les villes américaines, New York est sans doute celle qui incarne le plus cet esprit avec des traditions de Noël emblématiques comme le sapin de Noël du Rockefeller, les comédies musicales de Noël sur Broadway, la patinoire de Central Park ou les illuminations de Dyker Heights.

À partir du week-end suivant Thanksgiving et jusqu’au 31 décembre, les habitants de ce quartier de Brooklyn rivalisent d’originalité en ornant leurs maisons et les rues alentour de spectaculaires décorations de Noël. Tous les jours de 17h à 21h, locaux et touristes se promènent pour découvrir les façades décorées de Père Noël géants, de casses-noisettes et de guirlandes !

Fêter la Sainte Lucie en Suède

Noël en Suède

Joyeuse Sainte Lucie ! Si le 13 décembre est un jour comme les autres dans beaucoup de pays, en Suède, il marque le début de la saison de Noël. Il est considéré comme un symbole d’espoir et de lumière à la période la plus sombre de l’année. 

Ce jour-là, chaque ville et village choisit sa Sainte Lucie, qui guidera un cortège composé de jeunes filles et garçons habillés en toge blanche et portant une bougie.

À la Sainte Lucie, on se régale avec les lussekatts, de petits pains au safran, et le glögg, un vin chaud suédois! Appétissant, n’est-ce pas ?

Le rite de passage pour les garçons à Noël en Portugal

Noël en Portugal

L’une des traditions de Noël typiques au Portugal est le « Feu de Noël » fait avec des troncs de sapin. Il est allumé avant la messe de minuit (appelée “messe du coq » car selon la légende, un coq a chanté peu après la naissance de Jésus-Christ). Plus le feu se consume lentement, plus vous aurez de la chance !

Dans le nord du Portugal, une autre tradition de Noël est intéressante : la Festa dos Rapazes. Cette fête est un rite de passage pour les garçons. Pour participer, ils doivent avoir plus de 16 ans, être célibataire et n’avoir jamais participé avant. Entre Noël et l’Épiphanie, ils vont de maison en maison, portant de beaux masques, demandant des dons ou de la nourriture et jouant de la musique. Après quoi, ils sont considérés comme des hommes. 

La dinde est souvent le plat principal à Noël. Pour le dessert, ce n’est pas vraiment Noël au Portugal sans le fameux Bolo Rei, un gâteau en forme de beignet et fourré d’agrumes, de fruits confits et de pignons. Traditionnellement, un petit cadeau et une fève sont tous deux cachés dans le gâteau. Si vous trouvez la fève dans votre part de gâteau, vous devrez payer le Bolo Rei l’année prochaine !

Un autre plat typique, qui est également célèbre au Brésil, est la Rabanada, une sorte de pain perdu. Un délice!

Un repas de 12 plats pour la veillée de Noël en Pologne

Noël en Pologne

Saviez-vous que les Polonais ne chantent pas de chants de Noël avant le 24 décembre ? En effet, les gens commencent à chanter koledy, uniquement après la messe de minuit Noël, appelée Pasterka. Le chant de Noël le plus populaire en Pologne est « Il est né le divin enfant ».

En effet, comme la plupart des Polonais sont catholiques, Noël est la plus grande fête de l’année ! Pendant la période de l’Avent, les Polonais préparent le piernik, le pain d’épices typique et délicieux, qui se présente sous différentes formes (biscuits ou gâteaux).

La veille de Noël, appelée Wigilia en polonais, les familles décorent un arbre et partagent un dîner composé de 12 plats différents – représentant les 12 apôtres. Le plat vedette est toujours la carpe, qui est censée apporter la bonne fortune. L’autre star de ce repas, ce sont les barszcz pierogi, des boulettes polonaises cuites dans une soupe de betteraves.

Une tradition de Noël allemande importée au Royaume-Uni

Noël à Londres, Royaume-Uni

Avec leurs cabines téléphoniques rouges, les avenues de Londres sont particulièrement adaptées aux décorations de Noël ! Pas étonnant que les illuminations de Noël les plus célèbres du Royaume-Uni se trouvent sur Oxford Street.

Saviez-vous que les arbres de Noël ont été popularisés au Royaume-Uni par le mari de la reine Victoria ? Le Prince Albert étant allemand, il a pensé qu’il serait bon d’importer en Angleterre une des traditions de Noël de son pays. Aujourd’hui, les sapins de Noël sont aussi populaires que les chaussettes de Noël suspendues près de la cheminée (avec l’espoir qu’elles se rempliront) !

Au Royaume-Uni, et dans certains pays du Commonwealth, les cadeaux ne sont pas seulement donnés le 25, mais aussi le 26, pour ce qu’on appelle le « Boxing Day ». Mais rien à voir avec la boxe ! Le nom vient d’une époque où les familles riches avaient l’habitude d’emballer des cadeaux pour les offrir à leurs serviteurs et aux personnes pauvres.

Le menu de Noël anglais typique comprend généralement de la dinde et des légumes rôtis (y compris des choux de Bruxelles, qui ne font pas que des heureux) servis avec une sauce aux canneberges. Pour le dessert, vous aurez le choix entre le « Christmas pudding », la tarte « Mince Pie » et la bagatelle. Mieux vaut aimer les fruits secs, la cannelle et la crème anglaise ! La table est également pleine de biscuits de Noël, un régal pour toute la famille.

Noël en plein été en Afrique du Sud

Noël en Afrique du Sud

Bien qu’en Afrique du Sud Noël y soit célébré en plein été, les gens aiment également décorer leurs maisons et leurs quartiers. On trouve des sapins de Noël partout, et les enfants laissent une chaussette de Noël pour le Père Noël – également appelé Sinterklaas et Kersvader en afrikaans (qui est basé sur le néerlandais).

Beaucoup de gens profitent des vacances pour visiter l’étonnante campagne sud-africaine, par exemple pour voir des animaux sauvages dans le célèbre parc national Kruger ou pour faire une excursion sur la magnifique Garden Route.

Outre les plats de Noël typiques populaires dans le monde entier comme la dinde, le canard et autres viandes rôties, il existe un dessert très spécial que l’on ne trouve qu’en Afrique du Sud : le doux Malva Pudding. Ce gâteau traditionnel de Noël à base de confiture d’abricots est servi chaud avec de la crème anglaise et de la glace !

Les 13 desserts de Noël en Provence

Noël en France

En France, une région en particulier incarne l’esprit de Noël : l’Alsace. Habituellement, chaque année, des millions de touristes admirent le sapin de Noël géant à Strasbourg après avoir acheté quelques bredele (biscuits traditionnels au beurre de Noël), et un verre de vin chaud au marché de Noël

Une autre région se distingue avec sa propre tradition de Noël : la Provence et ses 13 desserts. Pas un de plus, ni un de moins ! Il s’agit généralement de noix, de fruits secs, de pain à l’huile d’olive, de nougat… Cela peut varier et chaque famille a ses préférences, mais il faut qu’il y en ait 13 !

Néanmoins, au niveau national, il est globalement reconnu que le dessert national officiel de saison devrait être la bûche de Noël. Il s’agit en fait d’un gâteau éponge recouvert de crème qui peut avoir de nombreuses saveurs. Les plus grands pâtissiers français rivalisent toujours de créativité pour créer chaque année de nouvelles versions innovantes et appétissantes. 

Au cas où vous en douteriez, la gastronomie est un sujet sérieux en France pendant la période de Noël… comme le reste de l’année !

Des manguiers décorés pour Noël en Inde

Noël en Inde

Aujourd’hui, nous nous envolons pour l’Inde, terre de nombreuses religions et traditions, où Noël est principalement célébré dans la ville de Mumbai et l’État de Goa ainsi que dans certaines régions de l’est du pays. 

Alors que dans de nombreux endroits, l’arbre de Noël traditionnel est un sapin, en Inde, les gens décorent plutôt des manguiers ou des bananiers, en utilisant parfois aussi les feuilles pour décorer leurs maisons ! Les rues sont également ornées de guirlandes de lanternes géantes en papier en forme d’étoiles, créant une atmosphère vraiment magique. 

Le gâteau de Noël typique en Inde ? Un gâteau aux prunes ! Les Indiens ont un penchant pour les douceurs pendant la saison et à cette époque de l’année, les tables sont généralement remplies de kulkuls (tourbillons sucrés frits), de neureos (petites pâtisseries farcies de fruits secs et de noix de coco) et de dodol (sorte de caramel à la noix de coco et aux noix de cajou). 

Visiter le Village du Père Noël en Laponie, en Finlande

Noël à Rovaniemi, Finlande

Où vit le Père Noël ? Vous êtes sûrement curieux de le savoir… Découvrons l’une des hypothèses : la Finlande !

À Rovaniemi, en Laponie, vous pouvez visiter le « Village du Père Noël » et son paysage enneigé la moitié de l’année ! C’est un endroit magique où il est possible de vivre entouré de rennes et d’elfes. C’est également un lieu reconnu pour admirer des aurores boréales, une expérience unique. Rovaniemi organise également un magnifique marché de Noël. 

La veille de Noël, la tradition locale consiste à décorer le sapin et à profiter d’un sauna relaxant. Ensuite, les familles se rendent généralement sur la tombe de leurs proches décédés et y laissent une bougie allumée en signe de souvenir. 

Parmi les délices saisonniers finlandais, on trouve le Joulutorttu, un gâteau typique fourré à la confiture de prunes, et un riz au lait spécial que l’on trouve dans divers pays scandinaves. Une amande est glissée à l’intérieur et portera chance à la personne qui la trouvera !

Les neuf Posadas au Mexique

Noël au Mexique

Noël, ou Navidad en espagnol, est une période de l’année très importante au Mexique. Le 16 décembre marque le début des festivités car ce jour-là se tient la toute première des neuf Posadas : une tradition pour laquelle les Mexicains se réunissent chacune des neuf nuits précédant Noël dans une maison différente pour demander un abri. En fait, Posadas vient de l’espagnol Posada qui signifie logement ! Au programme ? Nourriture, chants de Noël et piñatas !

Pendant le mois de décembre, les rues des villes et des villages sont décorées de fantastiques lumières de Noël (parfois aussi en forme de piñatas !) et des traditionnelles fleurs de poinsettia. Les célébrations durent généralement jusqu’au 6 janvier, lors du Día de los Reyes, qui est l’occasion de savourer un morceau de rosca de Reyes, le gâteau traditionnel, et de goûter un verre de ponche navideño, le punch aux fruits typique du Mexique !

Les origines de la chanson Douce Nuit en Autriche

Noél en Autriche

Saviez-vous que c’est en Autriche qu’a été créé le chant de Noël le plus populaire du monde – Stille Nacht (Douce Nuit) ? Il a été écrit et interprété pour la première fois en Autriche en 1818 ! Il est chanté la veille de Noël. Ce jour-là, les Autrichiens apportent également le sapin de Noël dans la maison, le décorent et savourent leur repas de Noël. 

Les plats traditionnels de Noël en Autriche sont soit la carpe frite, soit l’oie rôtie, servie avec du chou rouge braisé et des boulettes. Les biscuits de Noël autrichiens typiques sont le Lebkuchen (pain d’épices) et le Vanilllekipferl (biscuits vanille-amandes).

En Autriche, une croyance enfantine bien connue veut que le Christkind (un chérubin aux cheveux dorés) décore le sapin de Noël et place les cadeaux en dessous. Dans le même ordre d’idées, les marchés de Noël en Autriche sont appelés Christkindlmarkt. On les trouve généralement dans de nombreuses villes du pays. 

De délicieuses recettes pour Noël au Danemark

Noël au Danemark

Noël au Danemark est appelé Jul et le jour de fête le plus important est le 24 décembre. Ce jour-là, les Julemanden (père Noël) accompagnés d’un groupe de Nisse (elfes) apportent les cadeaux, et le soir, les gens font la fête avec un somptueux dîner de Noël. Il est également assez courant au Danemark de danser autour du sapin de Noël, qui est décoré de véritables bougies pour une bonne hygge.

Pendant la période de l’Avent, les Danois dégustent de nombreux plats et boissons délicieux tels que le Æbleskiver, une sorte de petits beignets frits saupoudrés de sucre glace et le Hvid Gløgg, une version danoise du vin blanc chaud. 

La veille de Noël, porc ou canard rôti est servi avec du chou rouge, des pommes de terre bouillies et de la sauce. Après cela, les Danois mangent leur dessert de Noël, unique et délicieux : le Risalamande. Il s’agit d’un riz au lait nappé d’une sauce aux cerises où se cache une amande entière. Le membre de la famille qui trouve l’amande dans son bol reçoit un prix ou un cadeau supplémentaire. 

Découvrez aussi des autres idées de recettes de Noël dans le monde.

Décorer des bateaux pour Noël en Grèce 

Noël en Grèce

Non seulement les Grecs ont des sapins de Noël, mais ils ont aussi des bateaux de Noël ! Pourquoi un bateau ? La Grèce est un pays de marins, et autrefois, pendant l’hiver, les hommes partaient en mer souvent pour plusieurs semaines. Lorsqu’ils rentraient chez eux, de petits bateaux étaient décorés à l’intérieur des maisons pour honorer leur courage. Aujourd’hui, les plus grands bateaux sont également illuminés dans les ports des villes et des villages.

Chaque année, à Noël, un débat divise les familles : melomakarona ou kourabiedes ! Comment se fait-il que ces deux douceurs suscitent autant de passion ? Eh bien, pour déterminer laquelle est la plus savoureuse ! Le mieux est probablement de les cuisiner toutes les deux et de débattre joyeusement autour de la table !

footer logo
Rédigé avec pour vous