Paris - Punta Cana

Vol + 7 nuits

Paris - Santo Domingo

Vol + 6 nuits

Activités

plages, musique, sport...

La République dominicaine , tout ce dont vous rêvez

La République dominicaine est dotée d'une nature étonnante. L'hospitalité dominicaine est naturelle, et le sourire des habitants est contagieux. Venez découvrir leur passion pour la musique et la danse, ainsi que leur riche gastronomie et leur hospitalité. Vous y trouverez votre second chez vous.

La République dominicaine est une destination de voyage parfaite. Connue avant tout pour ses plages époustouflantes, elle offre bien plus encore. Deuxième plus grande île des Caraïbes, elle présente une variété de paysages et de microclimats, où vous pourrez vivre des expériences différentes et uniques.

Les lieux que vous méritez

Avec des expériences hors du commun : la République Dominicaine peut vous les offrir.

Réveillez-vous avec un spectaculaire lever de soleil dans un lieu magnifique et détendez-vous.

Vous le valez bien. La République dominicaine a tout pour plaire.

Plages

Des plages de sable blanc qui semblent se perdre dans l'horizon, et des cocotiers qui tentent de toucher le ciel : c'est ce qui fait la renommée de la République dominicaine. Du sud à l'est et au nord, vous trouverez toujours la plage de vos rêves le long de notre côte de 1 600 kilomètres. Plus de 200 plages — souvent peu fréquentées et bien préservées — bordent les côtes des Caraïbes et de l'Atlantique, avec du sable allant d'un blanc brillant ou doré à une teinte plus noire vers le sud-ouest.

Les Dominicains

Les Dominicains ont la réputation de compter parmi les personnes les plus amicales que vous puissiez rencontrer. Ils sont passionnés, et cela se traduit dans leur façon de parler vite, de s'habiller et de danser, et dans leur esprit de convivialité, avec leur voisin comme un visiteur. Leur énergie explosive peut s'expliquer par un mélange de racines taïnos, africaines et européennes. Les peuples européens, asiatiques et du Moyen-Orient ont influencé et enrichi la culture du pays depuis le XIXe siècle, la transformant en un melting pot fascinant. Vous verrez nos nombreuses influences à travers la gastronomie, la musique, les célébrations et les coutumes de toutes les régions. La musique/danse merengue et bachata ont été classées au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO en 2016 et 2019, respectivement. Mais il y a aussi le style son et une multitude de musiques et de danses folkloriques.

Gastronomie

La gastronomie dominicaine est une symphonie de couleurs et de saveurs. Chaque repas est une fête. On célèbre l'amitié et l'unité familiale autour d'un repas cuisiné avec amour. Le riche patrimoine culturel du pays repose sur un mélange parfait d'ingrédients et de recettes pour préparer la cuisine la plus savoureuse et variée du monde.

Des soupes aux ragoûts, snacks frits et desserts sucrés à la noix de coco, la cuisine dominicaine regorge de plats variés. Outre le classique riz-haricots des Caraïbes, il existe d'autres spécialités dont seule la République dominicaine a le secret. Découvrez les produits dominicains et profitez au maximum de votre aventure gastronomique.

Parcs nationaux

La topographie variée du pays et les différents climats s'associent pour créer l'environnement idéal pour plus de 6 000 espèces de faune et de flore florissantes, dont un grand nombre d'espèces endémiques.

À Bayahibe, le parc national Cotubanamá s'étend de la terre, où pousse la rose nationale endémique de Bayahibe, aux îles Saona et Catalina, des joyaux marins débordant de vie. Le parc national Jaragua est le plus grand de tous et fait partie de la réserve de biosphère transfrontalière La Selle - Jaragua-Bahoruco-Enquirillo de l'UNESCO. Parmi les plus touristiques du pays, le parc national de Los Haitises est principalement visité en bateau pour admirer ses imposantes formations rocheuses de karst qui jaillissent de l'eau.

Que ce soit pour la randonnée, l'observation des oiseaux ou la découverte de la flore, les zones protégées de la République dominicaine méritent de figurer sur votre liste d'activités.

Écotourisme

Le tourisme écoresponsable a pénétré l'île sous toutes ses formes : sport extrême, agrotourisme, thermes, grands complexes et hôtels respectueux de l'environnement ou tout simplement l'observation de la faune et la flore, comme des baleines à bosse, des crocodiles américains, des flamants roses et plus de 200 espèces d'oiseaux.

25 % des terres étant des zones protégées, dont la plupart sont facilement accessibles, il existe une multitude de raisons de s'aventurer hors de la plage. Explorez les vallées luxuriantes, la canopée, les parcs nationaux depuis la mer et la terre, les rivières menant à des chutes d'eau, les bancs de corail où les tortues viennent nicher, les anciennes grottes taïnos recouvertes d'une épaisse forêt tropicale ou les forêts de pins où les températures frôlent zéro. Découvrez des merveilles naturelles comme le Lago Enriquillo, un lac hypersalin encore plus grand que Manhattan où vivent des crocodiles américains. Situé à 40 mètres sous le niveau de la mer, c'est le point le plus bas des Caraïbes.

Shopping

La République dominicaine est la meilleure destination de shopping des Caraïbes. Découvrez des boutiques de créateurs dans les centres commerciaux de Santo Domingo et des magasins dominicains et internationaux à Punta Cana et La Romana. Les arts et l'artisanat locaux sont omniprésents, mais vous trouverez le meilleur choix près des centres-villes, comme dans les galeries de la zone coloniale, près du Parque Central de Puerto Plata. Les complexes et les marinas offrent encore plus d'options pour les séjours de courte durée. Flânez sur les marchés regorgeant de fruits et légumes colorés que vous trouverez dans toutes les villes. Craquez pour des bijoux en ambre ou larimar, des cigares, du chocolat, du café ou une bouteille de mamajuana.

Envisagez la République dominicaine
comme destination.

Impossible de ne visiter qu'une seule région

  • Santo Domingo, la capitale de la République dominicaine, est aussi la métropole la plus moderne et la plus dynamique des Caraïbes. Affectueusement appelée « la Capitale », elle est le reflet de la culture dominicaine, où ancien et nouveau se mêlent parfaitement : architecture et histoire séculaires, grands centres commerciaux, galeries d'art, vie nocturne aussi animée que passionnante et scène gastronomique irrésistible. Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1990, la Ciudad Colonial fut la première colonie européenne des Amériques dont l'exploration est recommandée à tous les voyageurs. Ce quartier historique est constitué d'un dédale de rues étroites constellées de merveilles architecturales datant du 16e siècle au début du 20e siècle. Ses rues vous mèneront à des bâtiments coloniaux convertis en musées, boutiques, hôtels, restaurants et cafés de rue. Empruntez le train colonial Chu Chu pour faire un tour du quartier en 45 minutes, engagez un guide qui vous emmènera le long de la première rue pavée d'Amérique tout en vous relatant des histoires, ou louez un vélo et organisez votre propre balade. Pour une pause en pleine nature, profitez d'un pique-nique sur la pelouse du Jardin botanique national, le plus grand des Caraïbes, ou promenez-vous le long du Malecón au coucher du soleil pour apprécier des vues imprenables sur la mer des Caraïbes, profiter des stands de nourriture ou observer les passants. Son excellente liaison aérienne facilite l'accès.

    Lire la suite

    Replier

  • Dotée de l'une des plus longues côtes de sable blanc des Caraïbes, 48 kilomètres au total, Punta Cana est synonyme de repos et de détente en bord de mer avec ses cocotiers qui semblent toucher le ciel. Ici, là où l'océan Atlantique rencontre la mer des Caraïbes, des centres de villégiature all-inclusive et des hôtels de charme offrent tout le confort d'une vie moderne en bord de mer, de la pointe nord d'Uvero Alto au sud de Cap Cana. Les familles apprécieront les centres de divertissement ainsi que les parcs aquatiques pour enfants, tandis que les couples y trouveront des lieux de rêve pour célébrer un mariage, avec des plages isolées pour ajouter une touche de romantisme au séjour. Un sable blanc et fin et une mer cristalline irisée dans laquelle vous pourrez nager, pêcher ou plonger au milieu de la vie marine et des bateaux naufragés s'offrent à vous pour profiter du soleil, mais ce n'est pas tout. Avec 10 terrains de golf situés le long de la côte, Punta Cana est également un paradis pour les golfeurs, un lieu d'évasion avec des marinas luxueuses et des dîners gastronomiques et un espace de bien-être avec les meilleurs spas du pays, dont le seul et unique Six Senses des Caraïbes. Que vous préfériez le golf, la plongée avec tuba, la tyrolienne, la voile ou les excursions dans la nature, vous trouverez l'activité qui vous convient. Son excellente liaison aérienne facilite son accès, la région dispose de l'aéroport le plus fréquenté du pays.

    Lire la suite

    Replier

  • Entrant dans la mer par la côte nord-est du pays, la péninsule de Samaná est un paradis naturel aussi convoité aujourd'hui qu'au 16e siècle. Les pirates utilisaient ses forêts de palmiers, ses plages isolées et ses grottes secrètes comme abris, tandis que les troupes européennes et haïtiennes se disputaient les eaux profondes de sa baie.

    Bien desservie par les voies terrestres et aériennes, Samaná reste un paradis et un lieu d'évasion reculé, avec ses plages préservées, ses plantations de cocotiers et ses forêts tropicales humides. Ses montagnes et ses vallées ondulées forment des rivières cristallines qui se jettent dans l'Atlantique et vers les plages de sable blanc qui s'étendent sur des centaines de kilomètres autour du littoral rocheux de la péninsule. Chaque année, des baleines à bosse visitent la baie de Samaná comme si elles aimaient cette splendeur naturelle autant que les visiteurs. Ces mammifères géants reviennent tous les ans dans ce coin si particulier pour s'accoupler, mettre bas et profiter de ce magnifique paysage tropical. Outre les sorties en bateau saisonnières pour observer les baleines dans la pittoresque baie de Samaná, d'autres aventures écotouristiques sont possibles : bodyboard et kitesurf à Las Terrenas ; randonnée, observation des oiseaux et spéléologie dans le parc national de Los Haitises ; canyoning ou équitation jusqu'à la cascade d'El Limón ; et excursions en bateau vers les magnifiques plages de sable blanc, au pied des falaises ou vers la côte de l'île de Cayo Levantado. Visitez sa cascade incroyable et son parc national avec une forêt tropicale, ou partez observer les baleines, faire de la voile, de la tyrolienne, du kitesurf ou du beach hopping. Nous vous promettons les vacances de votre vie !

    Lire la suite

    Replier

  • Puerto Plata, berceau du tourisme en République dominicaine, reste l'une des destinations préférées des visiteurs. Son paysage aussi vaste que spectaculaire combine mer, montagnes, vallées luxuriantes, rivières et de nombreuses plages. Son sol fertile donne naissance à des plantations de cacao et de café, tandis que sous la terre se trouve l'ambre le plus clair du monde.

    La beauté naturelle de Puerto Plata continue d'étonner les visiteurs qui découvrent La Novia del Atlántico (la fiancée de l'Atlantique) comme l'ont surnommée les habitants. Une vue aérienne depuis le téléphérique, le seul des Caraïbes, emportant les passagers jusqu'au mont Isabel de Torres et ses jardins botaniques luxuriants révèle une partie d'un littoral atlantique avec plus de 100 kilomètres de plages où sont installés plusieurs villages côtiers, de terres agricoles intérieures regorgeant de rivières et de chutes, ainsi que d'hôtels de toutes tailles adaptés à tous les goûts. Puerto Plata abrite des vestiges coloniaux, notamment la plus grande série de maisons victoriennes conservées du XIXe siècle des Caraïbes, les plus anciens fossiles d'ambre du monde exposés au Amber Museum et l'une des premières forteresses coloniales de la région à Fortaleza San Felipe, datant de 1577.

    Les activités incluent le surf, le kitesurf, la planche à voile, la voile, la plongée avec tuba, le canyoning, des excursions dans la nature, la spéléologie et des concerts dans un amphithéâtre au bord de l'océan.

    Lire la suite

    Replier

  • Débordant de richesses naturelles, La Romana est l'une des destinations préférées de la République dominicaine avec sa côte de rêve et ses terrains de golf d'exception. Les champs de canne à sucre mènent à de magnifiques plages de sable blanc, de Dominicus à Bayahibe. Les forêts truffées de grottes du parc national de Cotubanamá abritent de nombreuses sources et des œuvres d'art rupestre taïnos. En mer, les îles Saona, Catalina et Catalinita abritent des zones de nidification de tortues qui font face à d'impressionnants récifs coralliens, tandis que des épaves regorgeant de vie marine reposent au fond des eaux.

    La plus grande usine de canne à sucre des Amériques était située à La Romana, jusqu'à ce que ses propriétaires se diversifient et fondent le luxueux complexe Casa de Campo en 1974, un lieu de prédilection pour les célébrités et une destination populaire avec des terrains de golf conçus par Pete Dye. Peu après, il a été suivi par la magnifique réplique d'un village méditerranéen du 16e siècle, Altos de Chavón, construit avec une vue imprenable sur la rivière Chavón. Le village regorge de divertissements, avec notamment un amphithéâtre grec où des artistes renommés se voient décerner des Grammys chaque année. La voile, la pêche en haute mer, la spéléologie, le shopping, les restaurants gastronomiques ou les concerts ne sont que quelques-unes des activités disponibles.

    Lire la suite

    Replier

  • Située à 529 mètres d'altitude, cette pittoresque station de montagne est l'escapade préférée des habitants des villes de Santiago et de Santo Domingo. Ils viennent ici à la recherche de températures fraîches, de rivières et de paysages verdoyants flanqués de forêts de pins denses et de montagnes riches en productions de café. Jarabacoa, qui signifie « lieu des eaux » en langue taïno, est un centre d'écotourisme facilement accessible par des autoroutes modernes. Il dispose d'une gamme d'hébergements de charme, allant des ranchs et éco-lodges en bord de rivière aux villas de vacances luxueuses au cœur des montagnes.

    La majorité des voyageurs intrépides qui arrivent dans cette partie unique du pays cherchent à dominer le plus haut sommet des Caraïbes : le Pico Duarte. Situé dans les parcs nationaux Armando Bermudez et José del Carmen Ramirez à une altitude de 3 098 mètres, il surplombe la Cordillera Central. Le Yaque del Norte, le plus long fleuve de la République dominicaine, prend sa source dans cet impressionnant pic et serpente au cœur de la région du Cibao, telle une ligne de vie. Avec les six autres rivières qui prennent leur source ici, y compris leurs affluents, cette zone foisonnant de chutes d'eau est idéale pour les aventures en plein air : rafting, canyoning et descente en rappel à Salto Baiguate, escalade du Salta Jimenoa ou baignade à La Confluencia, qui déborde de piscines naturelles.

    Lire la suite

    Replier

  • Avec une altitude moyenne de 1 200 mètres, Constanza est l'une des villes les plus élevées de la région des Caraïbes. Cette hauteur impressionnante s'accompagne de températures froides, de vallées ondulantes couvertes de larges pins, de cabanes avec des cheminées permettant d'atteindre des températures nocturnes à un chiffre, et d'un paysage agricole marquant un contraste étonnant avec celui de la plage. En traversant la province, vous pourrez admirer les vastes champs de légumes de Constanza, où l'on cultive notamment des pommes de terre, des choux, du maïs et des carottes, mais aussi des fleurs et même des fraises. Ses villages montagneux offrent des vues magiques sur ces champs, ce qui a valu à Constanza des surnoms tels que « la Suisse des Caraïbes » et « la vallée enchantée ».

    Aucun autre endroit ne ressemble à Constanza. Cette charmante ville vous séduira instantanément et vous permettra de vous détendre. Les grands pins et la variété des couleurs vous fascineront. En gravissant ses montagnes vertigineuses, tout devient de plus en plus beau et vous ne pourrez pas vous empêcher de vous arrêter pour profiter de la vue stupéfiante qui vous entoure.

    Lire la suite

    Replier

  • Nommé d'après les 30 aristocrates qui ont suivi Christophe Colomb et se sont installés ici en 1495, Santiago de los Caballeros, ou Saint-Jacques des Chevaliers, était la première capitale du pays jusqu'à ce qu'elle subisse un tremblement de terre en 1562. Il s'agit aujourd'hui de la deuxième plus grande ville du pays, surnommée Ciudad Corazón, ou ville du cœur, du fait de son emplacement au centre de la vallée du Cibao. C'est une ville moderne et prospère, dotée de commerces, de centres financiers, de lieux d'enseignement et de services, mais aussi d'une culture dynamique.

    Surplombant ses vastes rues urbaines, le Monumiento a Los Héroes de la Restauración, que les locaux surnomment « El Monumiento », est le principal monument et centre social de la ville. Habitants et visiteurs se rassemblent sur les pelouses de ce monument dédié à la mémoire des hommes qui ont obtenu l'indépendance de la République dominicaine vis-à-vis de l'Espagne en 1865. Au loin se trouve la chaîne de montagnes de Cordillera Central, qui regorge de sentiers de randonnée. L'histoire, les arts et la culture sont omniprésents à Santiago. Le Centro Cultural León offre un aperçu complet du riche patrimoine du pays. Les lieux de divertissement et de vie nocturne animés de la ville comptent plus de 100 discothèques, bars et salons dans le centre-ville.

    Culture, innovation et rythme effréné : c'est Santiago. Pourtant, à quelques minutes au-delà de la ville, la vue paisible sur les montagnes et l'air frais permettent de s'évader de l'agitation et de s'immerger dans la superbe région de Cibao.

    L'aéroport international de Cibao (STI) est situé à une demi-heure du centre-ville.

    Lire la suite

    Replier

  • Nichée sur la côte est du pays se trouve une ville à la splendeur intacte appelée Miches. Des merveilles naturelles aux restaurants de luxe et aux hébergements chics, Miches est un lieu de vacances de rêve dans les Caraïbes pour celles et ceux qui recherchent un havre de paix tropical préservé. Le littoral invite les voyageurs à se déconnecter et à écouter le bruit des eaux cristallines qui se jettent sur la côte blanche comme la neige. Outre ses plages immaculées, Miches est aussi parfaite pour celles et ceux qui ont le goût de l'aventure.

    Abritant la plus haute cascade du pays et la célèbre Montaña Redonda, Miches offre une expérience spéciale à deux pas des eaux azur. Miches est aussi une destination de voyage émergente connue pour ses terres sauvages, ses plages incroyables et ses côtes irrégulières créant des formes uniques.

    Le point d'entrée de Miches est l'aéroport international de Punta Cana (PUJ), le mieux connecté des Caraïbes. L'aéroport PUJ se trouve à moins de quatre heures de vol de la plupart des villes des États-Unis. Des navettes et des transports privés relient Miches, et des locations de voitures sont aussi disponibles. Le trajet de l'aéroport PUJ à Miches dure environ 60 minutes en voiture.

    Montaña Redonda est l'endroit idéal pour celles et ceux qui veulent découvrir l'un des lieux les plus magnifiques du pays. Montaña Redonda, la « montagne ronde », est un mont isolé de 304 mètres niché sur le littoral de la République dominicaine. Au sommet, vous trouverez une balançoire d'où vous pourrez prendre de superbes photos et avoir l'impression de voler !

    Playa Esmeralda est l'une des principales plages de Miches, avec ses cocotiers éblouissants qui offrent un peu d'ombre et ses eaux turquoise fraîches, si claires qu'il est possible d'admirer les récifs coralliens sous-marins.

    Laguna Redonda, le « lac rond », se trouve juste à l'est de Miches. Entourée d'une faune tropicale et de palmiers vertigineux, Laguna Redonda est l'endroit idéal pour bronzer, faire du paddle ou du canoë et bien plus encore.

    Laguna Limón, le « lac citron vert », se trouve dans la partie la plus à l'est de Miches. L'eau douce et paisible de Laguna Limón en fait l'endroit idéal pour se baigner, se rafraîchir et s'adonner à des activités aquatiques en famille.

    Le Salto de la Jalda est la plus haute cascade des Caraïbes, avec une hauteur de 120 mètres. C'est une visite idéale pour les amoureux de la nature, qui viennent pour sa riche diversité de faune et de flore ainsi que ses panoramas pittoresques sur les montagnes. La forêt tropicale sur la pente nord de la chaîne de la Cordillera Oriental abrite deux rivières qui y trouvent leurs cours supérieurs et leurs sources. Celles et ceux qui souhaitent admirer les magnifiques hauteurs de la cascade peuvent partir en randonnée ou à cheval.

    Lire la suite

    Replier

  • Joyau du nord-ouest, la province frontalière de Montecristi présente un paysage sauvage et captivant, idéal pour des aventures extraordinaires. Des plantations de riz et de bananes, des chèvres et des cactus géants bordent la route qui vous mène à des étangs d'eau salée et aux falaises de calcaire qui embrassent l'océan Atlantique et ses vagues. Autour de ce décor, pour partie désertique et pour partie semblable à la Méditerranée, des tunnels au sein de la mangrove conduisent à des lagons d'eau fraîche, tandis que des récifs au large foisonnent d'oiseaux migrateurs et proposent des plages de sable blanc isolées.

    El Morro s'élève à 242 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre au paysage côtier de Montecristi l'un des panoramas les plus saisissants et uniques de la République dominicaine. La région sèche et subtropicale qui entoure El Morro est composée de vastes forêts que l'on peut observer de près à pied ou en bateau.

    Cayo Arena abrite des bancs de poissons tropicaux que l'on peut facilement voir dans ses eaux turquoise peu profondes, ce qui en fait un paradis pour les amateurs de snorkeling. La région renferme quelques-unes des zones les plus riches en vie marine de la République dominicaine, avec des coraux et des éponges, ainsi que des bancs de poissons tropicaux qui nagent autour de vos pieds.

    Lire la suite

    Replier

  • À une heure seulement de Santo Domingo, encore moins depuis l'aéroport international Las Américas (SDQ), la ville balnéaire cosmopolite de Juan Dolio offre une escapade tropicale détendue, facilement accessible depuis la capitale. Destination préférée des Dominicains qui s'y rendent le week-end pour se détendre sur la plage de sable blanc de 10 kilomètres de long, elle regorge d'hôtels, de restaurants, de centres de plongée, de bars ainsi que de nombreuses villas de vacances privées, de résidences luxueuses et de complexes d'appartements modernes.

    Outre les journées sur la superbe plage de Juan Dolio, de nombreuses attractions vous attendent à proximité. Le village de pêcheurs voisin de Guayacanes, avec sa plage de sable blanc ponctuée de canoës, est idéal pour une excursion d'une journée à la découverte de la culture locale, tandis que les vagues azur de la Playa Caribe séduiront les surfeurs. Les golfeurs trouveront leur bonheur sur les parcours Guavaberry et Los Marlins de Juan Dolio, qui offrent des panoramas verdoyants, tandis que les randonneurs pourront se rendre à la « grotte des merveilles », qui renferme une multitude d'œuvres d'art taïnos sur les roches.

    Juan Dolio est également le point de départ idéal pour une excursion d'une journée à Santo Domingo, San Pedro de Macorís ou La Romana. Ces villes regorgeant d'activités et de boutiques sont situées à une heure à peine à l'est ou à l'ouest.

    L'aéroport international Las Américas (SDQ) est le point d'entrée idéal pour les séjours d'une nuit à Juan Dolio.

    Lire la suite

    Replier

  • Connu sous le nom de « Sud profond », l'extrême sud-ouest du pays est géographiquement déconnecté des principales destinations touristiques du pays, mais les visiteurs trouveront que cet éloignement a ses avantages parmi lesquels la plus grande réserve de biodiversité et les plus grands parcs du pays, des plages idéales pour le surf qui attirent les athlètes, des cascades d'eau douce se muant en parcs de loisirs pour la baignade, des paradis pour l'observation d'oiseaux cachés dans les montagnes et des plantations qui produisent l'un des meilleurs cafés du pays. Rien de surprenant donc à ce que cette région soit connue comme la « Perle du Sud ».

    Au-delà de la culture locale éclectique de Barahona, empruntez la pittoresque route côtière de Barahona-Enriquillo pour découvrir la province et les terres intérieures de Bahoruco et Independencia, qui vous plongeront dans un paysage de villages de pêcheurs et de plages parsemées de canoës, mais aussi de chaînes de montagnes qui semblent descendre du ciel et se jeter dans la mer turquoise irisée des Caraïbes. Couvrant une surface d'environ 7 700 kilomètres carrés, la province du Barahona est un havre d'observation de la nature et de la faune, avec de nombreuses attractions qui vous occuperont pendant des jours.

    Si vous ne partez pas en VTT, en randonnée dans les forêts ou en quête de pierres précieuses dans les mines de larimar, assistez à une séance de fabrication de confiture artisanale avec la coopérative locale de la Cienaga, ou détendez-vous simplement dans l'un des bars locaux du village.

    Comme une palette de peinture, la nature du Barahona et ses sites atypiques vous permettent de choisir et de mélanger les paysages et les aventures de votre choix.

    Le meilleur point d'entrée pour passer la nuit à Barahona est l'aéroport international Las Américas (SDQ), dans la capitale de Santo Domingo, à environ trois heures à l'ouest.

    Lire la suite

    Replier

  • Située au sud-ouest de la République dominicaine, à la frontière avec Haïti, la province de Pedernales est l'un des points les plus reculés du pays. Cependant, ce lointain paysage côtier et désertique est l'une des destinations les plus prisées des explorateurs. Les routes y sont bordées de cactus géants qui laissent entrevoir par intermittence des rivages aux eaux turquoise irisées, où vaches et iguanes agrémentent le paysage et où les naturalistes trouveront les plus grandes réserves naturelles du pays.

    La majorité des visiteurs se rendent à Pedernales pour rejoindre la Bahía de Las Águilas, le joyau des plages dominicaines, qui se trouve sous des falaises de karst à couper le souffle et a été préservée depuis l'époque pré-colombienne. Mais celles et ceux qui y passent la nuit trouveront une province avec des caractéristiques géographiques uniques et des sites naturels protégés. Parcs, lagons et lacs abritent des reptiles, des oiseaux et une flore sauvages endémiques et menacés. Les anciennes grottes taïnos révèlent des trous d'eau douce naturels et des œuvres d'art sur roche que peu de personnes ont visités. Le parc national de Jaragua, joyau naturel de la République dominicaine, qui fait partie de la réserve de biosphère transfrontalière La Selle - Jaragua-Bahoruco-Enquirillo de l'UNESCO (République dominicaine/Haïti), abrite 400 espèces de flore. Il s'agit notamment d'au moins 180 espèces d'orchidées, dont 32 sont endémiques. Des iguanes rhinocéros et plus de 130 espèces d'oiseaux sont visibles le long de sentiers balisés. Découvrez les flamants roses à Laguna de Oviedo ainsi qu'une vie marine abondante, avec des tortues qui nichent sur ses plages et des requins qui nagent autour des îles de Beata et d'Alto Velo. Vous y trouverez également un havre pour reptiles, notamment le solénodon et le hutia d'Hispaniola. Non loin de là, les crocodiles américains se reproduisent et se baignent dans les eaux hypersalines de Lago Enriquillo, le plus grand lac des Caraïbes, situé à 43 mètres sous le niveau de la mer.

    Pour compléter cette nature sauvage, vous trouverez des rivières qui se jettent en cascade pour rejoindre des plages de galets, des falaises vertigineuses avec un paysage côtier unique et des grottes nichées dans des forêts de fougères épaisses qui vous mènent vers des eaux rafraîchissantes dans des cavités bleues où vous pourrez écouter des histoires mystiques.

    Bahía de las Aguilas : reconnue comme la plus belle plage du pays et faisant partie du parc national de Jaragua, cette étendue d'eau cristalline s'étend sur cinq kilomètres et offre un paysage spectaculaire de karst rocheux le long de la côte.

    Lire la suite

    Replier

  • La Vega est devenue un lieu touristique prisé grâce aux festivités colorées et captivantes célébrées à l'occasion du carnaval en février. Capitale de la province abritant les stations de montagne de Jarabacoa et Constanza, La Vega est également le centre de culte de la sainte patronne de la République dominicaine, Nuestra Señora de las Mercedes (Notre-Dame de Las Mercedes). Mais, avant d'explorer les montagnes environnantes, prenez le temps d'apprécier cette ville accueillante.

    Pensez à vous y rendre en février pour participer à l'exceptionnel carnaval de La Vega. Chaque année, environ un demi-million de personnes affluent dans la ville de La Vega pour observer les machiavéliques « diablo cojuelos » avec leurs vessies de porc gonflées s'en prendre à quiconque se met en travers de leur chemin. Les costumes colorés, dont beaucoup coûtent des milliers de dollars à fabriquer, sont en eux-mêmes des œuvres d'art.

    Santo Cerro est l'un des sites les plus sacrés du pays, où se trouve le Santuario Nuestra Señora de las Mercedes (église Notre-Dame de Las Mercedes) et où se déroule un pèlerinage annuel le 24 septembre, lorsque des Dominicains venus de tout le pays affluent ici pour rendre hommage à la sainte-patronne du pays.

    Lire la suite

    Replier

  • Le week-end, Boca Chica accueille les habitants de Santo Domingo avec ses plages turquoise et ses eaux peu profondes. Boca Chica est le meilleur endroit pour manger du poisson frit ou des fruits de mer et profiter d'une vue splendide dans l'un des restaurants de la plage. En semaine, la plage et le village sont l'apanage des touristes. On distingue trois zones de plage : Boca Chica (baignade, restaurants et vie nocturne) ; Andrés (navigateurs et pêcheurs sportifs) et La Caleta (plongeurs).

    Un tourisme individuel s'est mis en place au fil des ans, mais les conférences et le tourisme sportif sont largement couverts par les trois centres de villégiature all-inclusive de Boca Chica. Les touristes qui séjournent ici peuvent profiter de la plage et de la proximité avec l'aéroport international Las Américas, situé à 10 minutes en voiture. Boca Chica n'est qu'à une demi-heure de la Ciudad Colonial et est également assez proche de Juan Dolio et La Romana pour jouer au golf.

    Boca Chica se trouve à proximité des installations sportives du parc Mirador del Este et du parc sous-marin de La Caleta où se trouvent des installations de plongée, de voile et de pêche ainsi que des terrains de beach-volley.

    Le parc national sous-marin La Caleta, l'un des premiers de la région, est un site de plongée populaire situé près de Santo Domingo. Il est connu pour ses nombreuses épaves, mais aussi pour sa vie marine abondante, que pourront explorer les plongeurs de tous niveaux, de débutant à confirmé. Les profondeurs vont de 6 à 180 mètres, sur une zone de 10 km², allant de la grotte de Las Golondinas à Punta Caucedo.

    Juste après le Club Náutico de Santo Domingo, la marina Zar Par se trouve dans la Bahía San Andrés, au cœur de la ville côtière de Boca Chica, et offre 150 places pour les bateaux jusqu'à 30 m. La marina Zar Par est entièrement équipée et permet aux visiteurs d'utiliser pleinement les installations. Sont disponibles un accès Internet gratuit, un restaurant en front de mer, une laverie automatique et des promenades gratuites dans la ville de Boca Chica pour faire ses courses. L'aéroport international étant situé à juste 11 kilomètres et Santo Domingo à seulement 19 kilomètres, Boca Chica offre une halte pratique pour l'entretien des navires et peut-être un long séjour.

    Lire la suite

    Replier

  • Située à mi-chemin entre Santiago et Santo Domingo, la ville de Bonao n'est souvent considérée que comme une halte pour se restaurer, mais sa beauté naturelle, ses collines en hauteur et son art local en font tout sauf une destination ordinaire. Les sentiers éco-touristiques de la rivière Blanco et de Saltos de Jima sont facilement accessibles. Les exceptionnels musées Candido Bido et Tiburcio sont ouverts au public toute l'année. Au mois de février, le carnaval de Bonao se révélera également une visite particulièrement agréable.

    Chaque année en février, à l'occasion du carnaval, Bonao met en avant ses propres personnages uniques, qui paradent au rythme des tambours du carnaval le dimanche. Les personnages du carnaval de Bonao incluent les Santos de Palo, des représentations en bois des saints catholiques réalisés par les artistes regroupés en fonction des saints qu'ils ont fabriqués.

    Les chutes de la rivière Jima sont populaires auprès des habitants de la région. Un sentier à travers les forêts tropicales denses permet de profiter facilement de trois des neuf chutes de la Reserva Científica Las Neblinas, une réserve scientifique très appréciée pour l'observation des oiseaux.

    Plaza de la Cultura Cándido Bidó : ce musée, centre culturel et école d'art a été fondé par l'un des plus grands peintres dominicains de tous les temps, Cándido Bidó. De grandes fresques murales marquent l'entrée du centre et de la boutique de souvenirs. Calle Mella.

    Lire la suite

    Replier

Vous méritez de voyager en République dominicaine

Carte

Découvrez des destinations de rêve
ªLa rose des vents de GO Voyages
La rose des vents de GO Voyages vous présente des idées de destinations à partir de
F
Nous sommes désolés mais la page demandée n'est pas disponible.
- Si vous avez directement tapé l'adresse dans la barre du navigateur, merci de vérifier l'exactitude des données saisies. - Si vous êtes arrivé sur cette page en cliquant sur un lien, veuillez vérifier celui-ci - Si le lien qui vous a mené vers cette pa
Aimeriez-vous avoir votre carte d'embarquement ?
Enregistrement automatique, informations sur le statut des vols en temps réel et toutes les informations nécessaires pour votre voyage, uniquement dans l'appli
Besoin d'aide ?
r
Besoin d'aide ?